Même audience, encore une relaxe pour un excès de vitesse de plus de 42 km/h

A la même audience, le Cabinet Samson et WEIL devait plaider pour un excès de vitesse de plus de 42 km/h en agglomération.

La procédure ne permettait pas de s’assurer que le conducteur avait bien commis cet excès de vitesse en raison d’imperfections sur le procès-verbal.

Maître Adrien WEIL a obtenu une nouvelle relaxe.

0

Ajouter un commentaire